Adameo | #CES2019,  » LA BLOCKCHAIN, UNE TECHNOLOGIE DE CONFIANCE POUR LA SOCIETE HUMAINE  » : RETOUR SUR LE TALK DE MARK MUELLER EBERSTEIN
2279
post-template-default,single,single-post,postid-2279,single-format-standard,do-etfw,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

#CES2019,  » LA BLOCKCHAIN, UNE TECHNOLOGIE DE CONFIANCE POUR LA SOCIETE HUMAINE  » : RETOUR SUR LE TALK DE MARK MUELLER EBERSTEIN

#CES2019,  » LA BLOCKCHAIN, UNE TECHNOLOGIE DE CONFIANCE POUR LA SOCIETE HUMAINE  » : RETOUR SUR LE TALK DE MARK MUELLER EBERSTEIN

Le mardi 4 janvier, le CES (Consumer Electronic Show), salon dédié aux nouvelles technologies, donnait son top départ en ouvrant les portes de ses différents sites d’exposition ; place aux premières conférences ! Notre équipe envoyée à Las Vegas entame ainsi ce rendez-vous international des acteurs de l’innovation en assistant à un talk sur la blockchain. Mark Mueller Eberstein, CEO et fondateur d’Adgetec Corporation, vient y présenter un livre qu’il a écrit sur le sujet, et en profite pour exposer sa propre vision de la blockchain. Une conférence qui nous éclaire sur les fondements de cette technologie, et que notre équipe a souhaité vous retranscrire en y intégrant son point de vue…

 

En moins de quatre années, la blockchain a véritablement élargi son champ des possibles en démontrant que sa puissance ne se limite plus aux échanges de cryptomonnaies. Cette technologie vient maintenant inonder tous nos business en apportant de la confiance entre les différents acteurs.

Quelle est la spécificité principale de la blockchain ? La réponse est simple : il s’agit de sa propriété de décentralisation, qui est au cœur même de l’innovation blockchain ! [Pour en savoir plus, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à notre série d’articles sur la blockchain ici.] On note aujourd’hui un grand nombre de cas d’usage à ce propos. Dans chaque secteur, il est possible de trouver des gisements de valeurs en utilisant la blockchain comme un moyen de sécuriser nos échanges. Les gouvernements réfléchissent désormais à une possible digitalisation et sécurisation  des données personnelles des citoyens grâce à la blockchain. Demain, nous pourrons par exemple justifier notre identité à l’international grâce à cette technologie, ou encore prouver nos expériences professionnelles grâce à la blockchain.

Nous utilisons déjà massivement le cloud pour stocker nos données, mais cette technologie centralisée a ses limites puisqu’elle ne permet pas de prouver la conformité des échanges/données, et c’est là que la blockchain vient apporter sa forte valeur ajoutée. En dupliquant les informations sur un grand nombre de nœuds, la blockchain les rend immuables. Nous entrons alors dans l’ère de la multiplication des datas avec, notamment, l’augmentation rapide du nombre d’IOT. Il y a donc une réelle urgence à sécuriser nos échanges. Selon Mark Mueller Eberstein, la blockchain, qui s’avère plus que nécessaire de nos jours, est déjà en passe de devenir aussi banale qu’Internet.

Outre le fait de sécuriser nos échanges, la blockchain a également un réel impact social. Elle réduit les inégalités en facilitant par exemple l’accès à un équivalent de système bancaire moins coûteux et plus rapide : « La blockchain génère un grand nombre de gains dans nos process, échanges, et autres… Mais elle a également un impact social considérable », nous confirme Mark Mueller Eberstein. Pour illustrer son propos, on citera un use case, précédemment décrit par la Havard Business Review dans l’un de ses articles, au sein duquel la blockchain pourrait améliorer la traçabilité du cobalt. En effet, l’extraction de ce matériau, qui est présent dans un grand nombre de nos smartphones, est très souvent réalisée dans des conditions déplorables (travail d’enfants, etc.). Notre speaker affirme ainsi que si l’une de ces entreprises commanditaires faisait preuve de transparence en mettant en place une blockchain dans ce secteur, alors l’ensemble des entreprises de ce secteur seraient contraintes de faire de même, et l’impact social n’en serait que positif. [Pour en savoir plus, vous pouvez lire un article ici sur le sujet]

Par ailleurs, il  a été souligné lors de cette conférence que le secteur dans lequel la blockchain peut créer le plus de gisements de valeur est la Supply Chain. En effet, cette technologie permet entre autres de structurer les échanges entre tous les acteurs d’une même Supply Chain, de fiabiliser les transferts de responsabilité et toutes autres données caractéristiques de la chaîne logistique. Les données étant ainsi partagées et fiabilisées, de nombreux gains secondaires sont générés et induisent des optimisations importantes qui poussent aujourd’hui l’ensemble des entreprises à s’intéresser toujours plus à cette technologie.

 

Conclusion : l’équipe d’adameo a pu observer qu’il était difficile aujourd’hui pour ces entreprises de passer à l’échelle. Un grand nombre d’entre elles se limitent trop souvent à faire des Proof of Concept (Poc) à répétition qui n’aboutissent que peu souvent à un passage en production. Ce phénomène vient même ternir l’image de cette technologie.

N’oublions pas que la réussite d’un tel projet repose avant tout sur l’humain ! Dans toute mise en place d’une blockchain, le management du changement ne doit pas être mis de côté. adameo, cabinet ayant une forte connaissance métier sur le sujet, se positionne alors comme un acteur clef pilotant ce type de projet d’innovation. Le passage à l’échelle permettra de générer des gisements de valeurs tout au long de vos Supply Chain.