Adameo | Salon TOP TRANSPORT : Comment mettre en oeuvre la blockchain pour assurer la traçabilité ?
2456
post-template-default,single,single-post,postid-2456,single-format-standard,do-etfw,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Salon TOP TRANSPORT : Comment mettre en oeuvre la blockchain pour assurer la traçabilité ?

Salon TOP TRANSPORT : Comment mettre en oeuvre la blockchain pour assurer la traçabilité ?

Les 16 et 17 octobre se déroulait au Palais du Pharo à Marseille le salon d’affaires de la logistique Top Transport ! Ce salon, c’est un programme de 2 jours de conférences et d’ateliers experts ciblés sur les problématiques actuelles, mais aussi l’évènement français qui regroupe le plus de transporteurs Européens et de chargeurs qualifiés ! En effet, les participants ont pu profiter de la présence de 230 chargeurs et de 171 exposants pour échanger sur leurs besoins, tout en assistant à différentes conférences.

 

Cette année, c’est Guillaume Mullier, Head of Business Development & Innovation chez adameo, qui était présent pour aborder le thème de la traçabilité et de la blockchain dans le transport ! Il a partagé avec vous l’état de nos réflexions sur le sujet en répondant à la question suivante : comment mettre en œuvre la blockchain pour assurer la traçabilité de bout en bout de la Supply Chain ?

 

Que retenir de son intervention ? 

  • La traçabilité est une problématique qui existe depuis toujours et dont les premières traces remontent au cinquième millénaire avant JC
  • La blockchain vient changer les règles du jeu en permettant une meilleure interopérabilité des systèmes, ce qui va permettre d’agréger et de partager les informations liées au cycle de vie d’un produit de bout en bout
  • Il existe différents inducteurs d’un projet de traçabilité : réglementaire, sanitaire, transparence vis-à-vis du consommateur, traçabilité des actifs, etc.
  • Il convient de se fixer les bons objectifs afin d’être en mesure de comprendre comment la blockchain va créer de la valeur
  • Il est nécessaire de prototyper au préalable le socle technique afin de s’assurer de la faisabilité du projet
  • Il est également préférable d’utiliser une blockchain publique as a service afin d’éliminer les problèmes de multiplicité des systèmes d’information sur une même Supply Chain et de maturité technologiques différentes
  • Il faut ensuite partir sur un pilote d’expérimentation, afin d’identifier les freins au changement, la roadmap de déploiement, de valider les hypothèses sur la valeur créée et de formaliser un business case qui doit aboutir à un go / no go éclairé par le retour d’expérience
  • Enfin, le déploiement doit être vote prise en charge par les équipes du client qui doivent s’approprier la solution et devenir les moteurs du changement

 

 

Si vous n’avez pas pu rencontrer adameo lors du salon Top Transport, n’hésitez pas à nous contacter sur les réseaux sociaux, notre site web ou par email à guillaume.mullier@adameo.com.